De sable et de verre brisé – Julie Meyer

  • par

Julie Meyer

De sable et de verre brisé

24 septembre au 23 octobre 2020

Commissariat : Bruno Elisabeth

Julie Meyer, artiste bretonne, développe un travail photographique questionnant la construction du paysage et la place occupée par l’humain dans son environnement, étudiant le rapport que ses deux notions entretiennent. Ses recherches et travaux interrogent de fait l’identité et le devenir d’un territoire.

Ancrées au cœur de la géographie des États-Unis, les œuvres photographiques ici réunies donnent à voir des espaces urbains, routiers et naturels en questionnant les possibilités d’enracinement dans un territoire où les représentations paysagères précèdent parfois les manières d’y habiter.
L’exposition retrace une suite de travaux ancrés à la fois dans la géographie américaine et dans une exploration réflexive du médium photographique.

Le choix du titre renvoie au paysage du désert, à un territoire austère et à l’indomestiqué. A l’inverse, le verre est un matériaux issu d’une transformation minérale. Il est un élément culturel et une substance essentielle pour la fabrication du matériel optique. Mais plus trivialement, le verre brisé est présent partout sur le sol des bords de routes de l’Ouest Américain. Mêlé au sable, il révèle la trace d’un passage. Il jonche un territoire des premiers temps qui semble vidé de toute présence humaine en démontrant l’emprise de l’homme sur l’espace et sur la fabrication du paysage.

Site de l’artiste : www.julie-meyer.com